LES 12 MOTS-CLÉS

D’UNE BONNE ÉTUDE ET DE LA RÉUSSITE SCOLAIRE

La présente charte va nous guider pour passer une bonne année d’étude.

Le pensionnat est une chance pour votre vie scolaire. Le règlement, l’aide reçue des adultes, le soutien fraternel entre élèves sont de beaux moyens qui vous sont offerts pour avancer avec confiance, progresser dans votre travail et vos résultats, et construire votre avenir. Vos éducateurs n’ont qu’une seule espérance en ce domaine: vous réconcilier avec l’étude si c’est nécessaire, vous voir grandir dans votre autonomie et bien préparer vos projets d’avenir.

Quelques mots clés vont nous guider. Appelons-les les 12 mots-clés de l’étude.

1- SILENCE

L’étude se déroule dans le parfait silence. A partir du moment où l’étude est commencée, chacun veille pour lui-même et par respect pour les autres, à rester dans le silence. Si les bonnes habitudes sont prises, à partir du mois d’octobre, des permissions pourront être données pour se déplacer pour demander un conseil à un camarade et éventuellement se réciter les leçons, notamment en binôme. Mais auparavant, le groupe doit montrer qu’il est capable de vivre cette 1ère condition de l’efficacité de l’étude.

Concrètement :

  • On s’adresse au surveillant en levant la main, sans prononcer de parole. C’est le surveillant qui vient à moi, je ne me déplace pas.
  • Je peux me munir, si je le désire, d’un casque anti-bruits.
  • Quand la permission sera donnée de s’adresser à son voisin, j’apprends à chuchoter et pas seulement à parler à voix basse.
  • Tout échange, même avec un adulte, se fait en chuchotant, et pas seulement à voix feutrée…

Pour vous aider :

Le surveillant n’est pas un gardien de prison, c’est une personne qui aide le groupe à garder ce silence. Si tout le monde y met du sien et si la confiance règne, il peut lui aussi vous aider, passer dans les rangs, répondre à vos questions et mieux vous accompagner. Dans le cas contraire, il est obligé de surveiller et tout le monde est perdant.

2- ORDRE

     Mettre de l’ordre dans ses affaires, c’est déjà gagner du temps et de l’énergie. C’est aussi une condition pour que nous vivions tous dans un cadre de vie agréable.

Concrètement :

  • Les casiers doivent toujours être en ordre, mes livres, cahiers ou objets personnels (calculatrice par exemple) soigneusement marqués à mon nom. Les casiers sont régulièrement inspectés.
  • Au début de l’étude, vous prenez toutes les affaires scolaires dont vous avez besoin pour l’étude. Il n’est pas permis de bouger pour se rendre à son casier. Cela oblige, avant l’étude, à savoir ce que je vais faire, à prendre mes précautions.
  • Au terme de l’étude, vous les rangez dans vos casiers même si vous avez l’intention d’y revenir en soirée. Toute affaire trainante risque potentiellement d’être perdue car il y a de la circulation entre deux études du soir. Une règle de rangement toute simple permettra au ménage d’être fait : « Chaise sur la table, sac sur la chaise… »

Pour vous aider :

Nous vous donnerons une pochette rouge dans laquelle vous déposerez toutes vos copies et contrôles. Le directeur des études peut à tout moment vous demander vos copies pour les travailler avec vous. Nous pouvons aussi vous demander de faire signer telle ou telle copie à vos parents pour leur montrer vos progrès ou vos difficultés du moment. Vous avez toujours votre pochette rouge avec vous pendant l’étude.

3- PONCTUALITÉ

L’étude commence à une heure fixée préalablement, mais quelques minutes avant la sonnerie ou l’invitation de l’éducateur (5 min le matin et 10 min le soir), vous êtes invités à préparer vos affaires pour l’étude. A l’heure fixée, les affaires sont déjà en place. Il n’est plus question de se déplacer ensuite. Le lancement de la prière marque le début de l’étude et du silence.

4- SOLIDARITÉ

Des binômes vont être constitués début octobre et un défi de résultats par trimestre donné à chacun selon ses capacités. Si la discipline de l’étude le permet, on autorisera le travail en binôme pour se réciter les leçons et se soutenir mutuellement dans ce défi. A la fin de chaque période, des récompenses seront données aux meilleurs binômes.

Vous êtes placés en étude selon votre section et donc en vue, si les conditions de silence sont réunies, de vous entraider si nécessaire et demander facilement un soutien à votre voisin.

5- EFFICACITÉ

On se pose souvent cette question : comment être efficace ? Quelques conseils :

  • Le début de l’étude est capital. Il faut s’y mettre tout de suite. C’est parfois un gros effort mais vous verrez que vous gagnerez beaucoup de temps et d’énergie à prendre cette habitude.
  • Il faut systématiquement et à l’avance organiser son étudeet décider à l’avance ce que je vais faire en fonction 1) de ce qu’il m’est demandé de faire, 2) de ce que je vais faire librement s’il me reste du temps.
  • Si je sens que je suis bloqué sur un exercice, je peux demander de l’aide. Je fais un signe au surveillant pour avoir un tuteur. Si celui-ci ne vient pas tout de suite, je laisse de côté le problème et je fais autre chose en attendant.
  • Il est toujours mieux de commencer l’étude par ce qui me plait moins et de la terminer par ce qui est le plus facile ou me plait plus.
  • Il faut distinguer mes « types de travail » :
    • Les grands travaux: par exemple les TPE, les dossiers à rendre qui supposent de travailler en groupe, de rédiger un dossier sur ordinateur… Il faut dès que possible « planifier » ces travaux. Demander de l’aide à un tuteur pour le faire. C’est souvent en dehors de l’étude, chez vous ou lors d’une étude dans la journée que vous pouvez avancer dans ses grands travaux notamment pour ceux qui demandent l’usage prolongé de l’ordinateur.
    • Les devoirs: ce sont les travaux demandés d’un cours à l’autre, les DM, exercices que les professeurs vous demandent, qui supposent de produire quelque chose par écrit. Ils sont à faire le soir. S’ils ne sont pas terminés à la fin de l’étude, il faut demander un peu de temps pour les finir dans la soirée, après le dîner.
    • Les leçons: c’est la mémorisation, par exemple pour un contrôle de connaissances. Il faut avoir une mémorisation personnelle et active (nous le reverrons dans un topo sur l’art de la mémorisation).
    • La relecture des cours: systématiquement et de manière exclusive, l’étude du matin, obligatoire pour les 1ères et terminales, facultative pour les secondes, est consacrée à la relecture des cours que vous allez avoir dans la journée. Cette méthode est très payante à long terme. C’est à long terme un gain important dans la compréhension des cours et dans la mémorisation de ces mêmes cours quand vient l’heure du contrôle.

6- INITIATIVE

L’expression « je n’ai pas de travail » n’a pas cours dans la maison. En particulier au lycée, si votre étude se résume à faire vos devoirs, faites une croix sur de grandes études ou tout simplement celles que vous espérez ! Si je n’ai pas de devoir, je prends l’initiative de travailler moi-même un sujet, d’anticiper le programme, de choisir une matière qui me plait pour me lancer des défis, de m’avancer dans des travaux de plus long terme (type lecture d’un livre en français…). Si je n’ai pas d’idée, je demande du travail au tuteur qui réfléchira avec vous à ce qui peut vous aider. Le directeur des études dispose d’un classeur de travaux supplémentaires destinés à ceux « qui n’ont pas de travail ». Nous préférons que vous preniez l’initiative du travail à faire plutôt que de vous l’imposer.

7- VÉRITÉ

Certains ont déjà prévu ou vont mettre de l’énergie pour savoir comment ils vont pouvoir discrètement faire autre chose pendant l’étude, ou recopier sur un autre le travail à faire… ou encore lire une BD ou un manga, jouer avec sa calculatrice. Ça s’appelle mentir. Se mentir à soi-même sur ce qui est bon pour moi, mentir au surveillant, à ses parents : c’est une arme qui se retourne très vite contre moi. C’est aussi au passage manquer de solidarité avec ses camarades. Être un homme vrai est une belle qualité, qui rend heureux et libre. La tricherie et le mensonge sont les armes des faibles. Soyez vrais et ne trichez jamais, ni en cours, ni en étude.

8- COURAGE

Je peux ressentir parfois le découragement car mon travail n’est pas récompensé. N’hésitez pas à avoir tout de suite recours à votre directeur des études ou à demander un entretien avec D. Pierre-Antoine. Ne laissez jamais le découragement vous ronger. Souvent, discuter permet de comprendre pourquoi le résultat a été mauvais, ce que je dois faire pour progresser. Il est fréquent que des pensionnaires se mettent bien davantage à travailler depuis qu’ils sont à l’internat. Les bons résultats ne viennent pas tout de suite. C’est normal. Il faut être patient, en sachant que la récompense viendra si je « tiens la ligne ».

9- PRIÈRE

Le Bon Dieu nous a créé libres et Il compte sur nous… Ne comptez pas sur Lui pour faire des miracles dans vos résultats si vous avez été paresseux dans votre travail! La prière est une manière de :

1) remercier le Seigneur pour la grâce que j’ai d’étudier ;

2) de lui confier mes facultés (mon intelligence et ma volonté en particulier) pour que mon étude soit courageuse et éclairée.

Une prière de saint Thomas d’Aquin vous est offerte. Nous disons l’Angelus ensemble. Rien ne vous interdit, quand bon vous semble, de réciter l’une ou l’autre de ces prières, avant un examen, quand vous êtes un peu découragé ou quand un exercice est difficile. Le Seigneur récompense toujours les efforts fournis d’une manière ou d’une autre, quand nous avons donné le meilleur de nous-mêmes. On vit tellement mieux nos études et notre travail dans cet esprit !

Il n’y a pas de vrai échec pour celui qui donne le meilleur de lui-même: c’est une loi de la vie et en particulier du chrétien.

 

10- AUTONOMIE

Être autonome, cela veut dire apprendre à savoir ce que je dois faire, comment je dois le faire, à quel moment, avec qui, pour quand etc… C’est être organisé sans avoir besoin de compter sur un autre. Il est normal d’avoir besoin d’aide pour l’être. Distinguons :

  • Ceux qui ont acquis cette autonomie et n’ont pas besoin d’aide. Tant mieux, mais c’est rare à votre âge. Ne serait-ce que par humilité, il est toujours bon de vérifier avec un directeur des études que mon organisation est bonne… Souvent, un élève pense être autonome alors qu’il ne l’est pas du tout et qu’il a seulement choisi de faire « à sa tête » … Quels temps et énergie perdus !
  • Ceux qui n’arrivent pas à s’organiser et à être autonomes. Ce n’est pas une honte ! Il faut avoir le courage de demander de l’aide et du conseil. Ensuite, il faut savoir appliquer tel ou tel conseil. Cela suppose donc de faire confiance au tuteur ou aumônier qui vous a dit : fais d’abord cela…

11- CONCENTRATION

La concentration est une chose difficile à votre âge. Il y a le critère du silence. Souvent on n’est pas concentré parce qu’on n’a pas pris les moyens concrets de l’être. Il faut écarter les tentations de distraction, bien se disposer physiquement et matériellement, être actif dans son étude et…(c’est un vrai secret de la concentration) commencer tout de suite son étude. La concentration de toute l’étude se joue très souvent dans les premières minutes de l’étude.

12- ACTION

Il faut être actif en étude. Cela ne veut pas dire qu’il faut bouger ou passer 45 min à coller et découper un exercice d’Art plastique… Il faut être dynamique dans ses gestes, s’approprier physiquement vos outils de travail (livres, cahiers, feuilles d’exercices…). Ne mémorisez jamais en étant devant votre cahier ou votre livre en lisant passivement. Il faut souligner, mettre des couleurs, faire des schémas, faire des résumés écrits, mettre au propre un plan… Quelle énergie perdue à somnoler devant des textes sans couleurs et sans ordre… ! (Cf. futur topo sur la prise de notes) Souvent, vous ressentez le besoin de parler pour mémoriser. Mais en fait, très majoritairement vous êtes « visuels », c’est à dire que votre mémoire s’imprime de ce qu’elle voit plutôt que de ce qu’elle entend. Plus ce que vous voyez sera clair, beau, ordonné, différencié, plus vous mémoriserez vite… Il faut donc prendre le temps de mettre en ordre vos notes et cours… C’est une grande manière d’être actif en étude.

ANNEXE À LA CHARTE

Les permissions et récompenses de l’étude.

1 – Au terme de chaque trimestre, tous les binômes qui ont atteint leur objectif reçoivent une récompense d’encouragement. Le meilleur binôme du lycée et du collège a une récompense supplémentaire.

2- À partir du mois d’octobre, les binômes dont les élèves n’auront pas été sanctionnés auront la permission de réciter leur leçon ensemble (dans la dernière demi-heure de l’étude). Dans le cas contraire, ils attendront le début de la période scolaire suivante s’ils parviennent à ne pas être sanctionnés d’ici là.

3- Il est possible de consulter les ordinateurs sur demande. Ces consultations doivent être nécessaires et éclairées. On se tiendra à ce qui est nécessaire selon les consignes du directeur des études. Il est permis d’imprimer moyennant une permission personnelle ponctuelle. Les travaux « longs » sur ordinateurs sont à réaliser à la maison.

4- Ceux qui disposent d’un ordinateur portable pour raisons médicales ou pédagogiques (permission dûment visée par M. Pascaud, le maître d’internat, en lien avec votre professeur principal et vos parents) rendent systématiquement leur ordinateur (dans une pochette) à la fin de l’étude (bureau de Don Pierre-Antoine).

5- Certaines activités culturelles ou sportives peuvent donner lieu pour certains à une arrivée en retard à l’étude. L’étude manquée sera rattrapée à un autre moment du jour ou de la semaine (à convenir avec M. Pascaud).

6- Il n’est pas permis de se rendre aux toilettes, de boire ou de goûter pendant l’étude. Il faut donc prendre ses dispositions avant l’étude.

7- Pour les collégiens et secondes, un carnet de suivi des études va vous être donné à partir du mois d’octobre. Il sera un outil de dialogue avec vos parents. Sauf nécessité, il n’en est pas proposé aux 1ères et terminales

Les sanctions de l’étude.

Tout écart à la charte de l’étude, notamment au silence, usage ludique de la calculatrice, lecture extra-scolaire, manque à la ponctualité ou d’une manière générale un manque évident de bonne volonté au travail donnera lieu à des nécessaires sanctions, allant rapidement jusqu’à la colle.

Les horaires de l’étude des lycéens

Etudes du soir:

Lundi/Jeudi:

18h20 : Mise en place; 18h25: début de l’étude; 19h35 : Fin de l’étude.

Après le repas: 35 min d’étude (horaires selon l’heure de début d’étude)

Mercredi:

13h40 : Mise en place ; 13h45 : début de l’étude ; 15h30 : Fin de l’étude

Mardi :

17h55 : Mise en place ; 18h00 : début de l’étude ; 19h00 : Fin de l’étude pour les rugbymen ; 19h15 : fin de l’étude pour les non-rugbymen. Possibilité d’étude après le rugby.

Études du matin (Etude St Thomas et Tom Morel) :

Lundi/vendredi: facultatif. Sur demande au surveillant pour être réveillé plus tôt.

Mardi/jeudi: étude libre pour tous, relecture des cours du jour.

 

Les horaires de l’étude des collégiens

Lundi/jeudi:

17h00: Mise en place; 17h05: début de l’étude; 18h20: Fin de l’étude + étude supplémentaire si nécessaire.

Mercredi :

13h40: Mise en place; 13h45: début de l’étude; 15h00: Fin de l’étude + étude supplémentaire si nécessaire

Mardi :

17h55: Mise en place; 18h00: début de l’étude; 19h00: fin de l’étude pour les rugbymen ; 19h15 : Fin de l’étude pour les non-rugbymen. Possibilité étude après rugby sur demande.            

 

L’étude Thomas d’Aquin reste ouverte le soir et le mercredi après-midi. Elle est toujours silencieuse.

Les lycéens (parfois les collégiens) peuvent demander à veiller plus tard le soir pour étudier pour un temps déterminé en spécifiant le temps nécessaire.

 

Les lieux de l’étude

Collégiens : Étude Tom Morel

Secondes : Étude St Thomas d’Aquin

1ères : Étude Don Bosco

Terminales : Étude Tom Morel

 Prière Avant l’étude

Créateur ineffable,
Vous êtes la vraie source de la lumière et de la sagesse.
Daignez répandre Votre clarté sur l’obscurité de mon intelligence ;
Chassez de moi les ténèbres du péché et de l’ignorance.

Donnez-moi :
La pénétration pour comprendre,
La mémoire pour retenir,
La méthode et la facilité pour apprendre,
La lucidité pour interpréter,
Une grâce abondante pour m’exprimer,
Aidez le commencement de mon travail,
Dirigez-en le progrès,
Couronnez-en la fin,

Par Jésus Christ Notre Seigneur.
Amen.

Saint Thomas d’Aquin

Newsletter