L’internat est ouvert du dimanche soir 20h00 au vendredi matin 8h30. Il est fermé les week-ends et pendant les vacances scolaires.

Arrivée à l’internat : les pensionnaires arrivent à l’internat le dimanche soir ou le lundi. Le dimanche soir, ils arrivent par leurs propres moyens ou sont accueillis par un éducateur à la gare de Laval à 20h15 (arrivées des trains en provenance de Paris, Le Mans et Rennes). Les pensionnaires qui arrivent sur Laval le lundi matin se rendent directement et par leurs propres moyens dans leur établissement (transports publics ou à pieds). Ils rejoignent l’internat le lundi soir après les cours.

Départ de l’internat : les pensionnaires quittent l’internat le vendredi matin avec leurs effets personnels. Ils rejoignent leur domicile par leurs propres moyens depuis leur établissement. S’ils se rendent à la gare SNCF, ils pourront utiliser les moyens de transports urbains et seront accompagnés si nécessaire par un éducateur, notamment dans les premières semaines.

La proximité géographique de l’internat avec les établissements partenaires permet aux pensionnaires de s’y rendre et d’en revenir à pieds ou par les moyens de transports publics en ¼ d’heure. En début d’année, les éducateurs accompagneront les pensionnaires. Quand ce sera possible, les plus jeunes seront accompagnés par les ainés.

DSCN3784

A table!

Les repas

L’internat assure les petits déjeuners du lundi au vendredi matin, le déjeuner du mercredi midi et les diners du lundi au jeudi. Il n’assure pas le diner du dimanche soir.

Les repas sont assurés par une société de restauration qui livre chaque jour le nombre de repas commandé.

Présences, absences et retards

Sauf nécessité et exception ponctuelle dument visée par les parents et l’internat, les pensionnaires sont présents chaque jour, mercredi après-midi inclus dans la vie de l’internat.

En cas de retard de transport, on informera systématiquement le responsable de l’internat etl’établissement si le retard le concerne.

En cas de maladie, l’internat veille à prendre rendez-vous avec le médecin traitant local. Si l’état de santé nécessite un repos prolongé, on favorisera le retour au domicile en l’organisant avec les parents. On notera que l’internat ne peut conférer aucun médicament en dehors de ceux qui nous sont confiés par les parents et moyennant une fiche médicale visée par un médecin.

L’horaire

La vie de l’internat commence le soir au retour de l’établissement : vers 17h30, le lundi, mardi et jeudi et vers 12h30 le mercredi. Elle s’interrompt tous les matins, vers 8h30 pour la reprise des cours.

Hormis la participation libre aux compétitions sportives des établissements, le mercredi après-midi est consacré à la formation humaine : découverte professionnelle, activité sportive, formation anthropologique et affective et étude.

Le mercredi soir tous assistent à la « messe de l’internat » ouverte aux paroissiens locaux.

Le temps d’étude obligatoire est de 1h15 par soir pour les collégiens, 1h45 pour les lycéens. Pour tous, ½ d’étude du matin est consacrée à la relecture/préparation des cours de la journée.

Les soirées de l’internat sont vécues communautairement et ménagent des temps de vie par tranche d’âge selon l’heure de l’extinction des feux : 21h30 au plus tard pour les collégiens, 22h15 pour les lycéens.

– La soirée du lundi est la soirée « topo » : Un petit enseignement d’1/4 d’heure est donnée au groupe par tranche d’âge et prolongée librement par les réponses aux questions.

– La soirée du mardi est la soirée « prière » : Tous participent au chant des complies, à l’initiation à l’oraison ou à la lectio divina adaptée à l’âge.

– La soirée du mercredi est la soirée « étude » : selon les besoins scolaires de chacun, un temps supplémentaire d’étude guidée ou de tutorat personnel est organisée.

– La soirée du jeudi est la soirée « détente » : sport, détente, ciné club ou jeux de société.

ndp baby

La détente

L’horaire définitif sera donné en début d’année scolaire, une fois connue les modalités des horaires des établissements.

Le lien entre les parents, l’internat et l’établissement scolaire

La cohérence éducative entre la famille, l’internat et l’établissement est un contexte sécurisant et fructueux pour l’adolescent. Il est une condition importante de la réussite du projet de l’internat N.D.P.

Parents/établissement

Les parents choisissent librement et inscrivent directement leur enfant dans un des établissements de l’Enseignement Catholique de la ville de Laval. Ils ont un lien direct avec cet établissement et en sont les interlocuteurs immédiats.

Internat/établissement

L’internat accompagne et facilite ce lien en vue d’établir une cohérence de suivi humain et scolaire dans la vie de l’adolescent.

L’internat établit un contact fréquent avec les responsables de vie scolaire et les professeurs principaux des pensionnaires scolarisés dans les différents établissements. Il veille à se tenir au courant des rythmes propres et des exigences de chaque établissement. Conjointement aux parents, il est le destinataire des courriers relatifs aux informations générales de l’établissement, à la discipline, aux propositions d’activités, de sorties ou de voyages scolaires. Il a accès à la lecture des relevés de notes et aux bulletins scolaires. Au terme des conseils de classe de l’année scolaire ou ponctuellement si nécessaire, l’aumônier de l’internat prend rendez-vous avec le chef d’établissement ou son adjoint pour prendre note du travail scolaire et de l’attitude générale des pensionnaires.

Inversement, en même temps que les parents, les professeurs principaux et/ou les chefs d’établissements sont régulièrement informés de la vie du pensionnaire dans sa vie de l’internat, au moins dans les aspects qui aideront ses éducateurs du collège ou du lycée à l’accompagner au mieux, humainement et scolairement.

L’internat considère avoir un regard éducatif et disciplinaire sur l’attitude des élèves durant les déplacements entre l’internat et les établissements. Les pensionnaires seront sensibilisés dès le début d’année à cette dimension.

Parents/internat

Les parents sont les premiers éducateurs de leur enfant. L’aumônier responsable n’a sur lui qu’une autorité déléguée que les parents lui confèrent dans la mesure où il signent la charte de vie qui préside à l’éducation de l’internat. Dans cet esprit, il faut faciliter les contacts entre parents et les éducateurs de l’internat, spécialement avec l’aumônier. Concrètement, l’aumônier veille à transmettre régulièrement les bilans éducatifs du pensionnaire à ses parents, par mail, rendez-vous téléphonique ou entretien. Il informe les parents de tout événement significatif. Inversement, les parents sont invités à informer les éducateurs de l’internat de tout événement familial ou personnel à leur enfant qu’ils jugent important de porter à la connaissance de ses éducateurs.

Le contact entre les pensionnaires et leur famille

Les pensionnaires ont à leur disposition une ligne de téléphone fixe sur laquelle ils peuvent appeler leur famille. Ils disposent aussi d’un ordinateur commun où ils peuvent avoir accès à une boite mail, moyennant la permission de leurs parents. L’usage des portables est règlementé dans la vie de l’internat (Cf. Charte de vie).

Les parents peuvent laisser un message à un numéro qui leur ai donné en début d’année et peuvent demander à être rappelé par leur fils.

ndpetude

L’étude

L’étude

Le suivi des études est assuré par l’encadrement de l’internat. Les études sont communes. Elles se déroulent en silence et sont surveillées. Quand c’est possible, on favorise le soutien des plus jeunes par les plus grands mais l’essentiel du tutorat scolaire est réalisée le séminariste et l’aumônier. Le surveillant assure la discipline de l’étude : ponctualité, silence, ordre. Le séminariste est disponible aux internes pour des soutiens scolaires personnels ou de groupes dans telle ou telle matière. L’étude est un lieu important de la qualité de vie de l’internat qui suppose une discipline attentive et engagement des élèves comme des encadrants.

Des enseignements sont donnés sur la méthodologie et l’organisation du travail scolaire.

Une réflexion est menée avec les pensionnaires sur la question de l’orientation, en lien avec la vocation chrétienne et la place du chrétien dans la société actuelle et dans l’église.

Les services

Chacun prend part à la vie de la maison en participant aux charges et aux services de la maison. Les « charges » sont assumées par les plus grands, responsables de veiller à la formation des plus jeunes dans l’exécution de leur service ou à l’animation du groupe s’il s’agit d’une activité. Un « service » est un travail en faveur du bien commun de la maison que les pensionnaires découvrent sur la « feuille de service » hebdomadaire : exemple : mise en place du couvert, balayage salle d’étude…